petite pervenche

Les raisons pourquoi la petite pervenche est-elle interdite en France ?

Petite pervenche

La petite pervenche est une plante médicinale originaire d’Asie et du sud de l’Europe. Elle est très appréciée pour ses nombreuses vertus thérapeutiques sur différentes maladies. Mais il s’agit aussi d’une plante vivace qui propose de jolies fleurs à cinq pétales tronqués au sommet. Cette plante peut apporter une touche très décorative dans le jardin, notamment au printemps. Néanmoins, cette fleur de couleur bleue iconique doit être tenue hors de portée des enfants compte tenu de sa toxicité.

À la découverte de la petite pervenche !

La petite pervenche ou vinca minor est une plante vivace dotée de jolies fleurs et son feuillage décoratif. Cette plante herbacée s’incruste partout, dans le bois, sur les haies ou sur les rochers. Dans un jardin, elle est surtout cultivée comme couvre-sol. Outre sa magnifique fleur, elle se caractérise par sa tige rampante et ses petites feuilles. Sa plantation est plus recommandée au printemps. Depuis toujours, ces plantes sont utilisées comme traitement dans le domaine de la médecine pour ses propriétés vulnéraires et astringentes.

Les bienfaits sur la santé

L’utilisation de la petite pervenche en tant que méthode médicinale et thérapeutique est très courante. En revanche, il est préférable d’avoir l’avis d’un médecin pour un usage adapté et éviter les risques sur la santé. Le vinca minor renferme plusieurs produits et actifs chimiques : vincamine ou alcaloïdes, sodium, tanins et potassium. Cette plante médicinale peut parfaitement traiter les maladies suivantes :

  • Tachycardie
  • Troubles de mémoire
  • Troubles de la vision
  • Les migraines
  • Les ecchymoses

La pervenche vinca est également très utilisée comme soins contre le saignement du nez, les hémorragies, irritations et aphtes. Il est aussi possible d’appliquer les feuilles de la petite pervenche pour stopper le sang après une coupure. Beaucoup de femmes utilisent également ces plantes comme traitement pour lutter contre les pertes blanches, saignements génitaux et entérite. Par ailleurs, ces plantes médicinales sont aussi très répandues dans la mesure où elles améliorent la circulation cérébrale. Elles sont également efficaces contre l’hypertension.

Les effets secondaires

On pense souvent que les remèdes naturels n’ont pas d’effets secondaires sur la santé. Pourtant, la petite pervenche peut être toxique pour le foie et les reins. Elle peut aussi avoir un effet cancérigène. Pour limiter les risques, l’utilisation en usage externe est plus recommandée. Opter aussi pour la version ginkgo dont les effets secondaires sont réduits. Le ginkgo est également bénéfique pour le cerveau, mémoire et la concentration.

La vérité sur la vente de la petite pervenche

Aujourd’hui, l’utilisation de la petite pervenche en tant que complément alimentaire est très popularisée en médecine populaire. Mais en France, la vente sous forme de gélule est interdite. Cette interdiction est surtout due à ses effets néfastes sur le foie et les reins. Ainsi, la vente des gélules est donc interdite dans une pharmacie en France. Cependant, vous pouvez en procurer dans les autres pays d’Europe tels que la Belgique. Quoique, vous pouvez acheter dans une pharmacie en France la teinture mère, feuilles séchées, graines, soluté buvable et huile. Les produits dérivés de la pervenche vinca sont aussi autorisés.

Petite pervenche : les précautions d’emploi

Les femmes enceintes n’ont pas le droit d’utiliser la pervenche en complément alimentaire. Et si vous prenez ce type de compléments alimentaires, il faut faire très attention à la posologie et dosage. Veillez à réaliser quelques préparations si vous utilisez les feuilles ou les fleurs de la plante. Le feuillage de la petite pervenche est souvent utilisé en phytothérapie. Ici, l’usage comme vin-bronchite est idéal. Il suffit de macérer 100 g de feuilles et de l’ajouter dans un litre de vin doux pendant une journée. À chaque repas, vous pouvez boire un verre de ces préparations. L’utilisation des feuilles séchées en bain de bouche et gargarisme contre les maux de gorge n’exige pas d’indication particulière. Il en est de même pour les soins par cataplasme pour guérir les blessures. En cas de doute ou si un problème survient lors de l’utilisation, demandez au plus vite l’avis d’un médecin.

Si vous êtes intéressé par des huiles et leurs bienfaits, lire mes précédents articles