Petit tour d’horizon sur le sujet de l’Ikigai

Petit tour d’horizon sur le sujet de l’Ikigai

Dans cet article, je vous propose de découvrir plus en détail le concept d’Ikigai. Ce concept est d’ailleurs largement évoqué sur le site destination-ikigai.fr.

Qu’est-ce que l’ikigai ?

Ikigai (生き甲斐, « ee-kee-guy ») est un concept japonais qui décrit les choses qui font que votre vie vaut la peine d’être vécue ; les choses qui vous donnent un sentiment profond de but, de satisfaction et de joie.

Le mot a récemment fait son chemin dans la culture occidentale, et il est parfois défini comme le « secret d’une vie heureuse » ou « quelque chose qui apporte du plaisir ou de l’épanouissement. » (Ce n’est pas tout à fait exact, mais nous y reviendrons plus loin).

Ikigai est composé de deux mots japonais, iki (生き), qui signifie vie, et kai (甲斐), qui signifie effet, résultat, valeur, bénéfice ou valeur. Iki et kai s’associent pour nous donner ikigai : une raison de vivre/d’exister.

(Si vous êtes curieux, le « k » se transforme en « g » en raison d’un phénomène linguistique connu sous le nom de « rendaku ». En japonais, les consonnes aphones (comme le « k » de kai) deviennent sonores (par exemple, le « g » de gai) lorsqu’elles apparaissent devant des mots qui constituent la deuxième partie d’un composé).

Bien que le concept d’ikigai soit bien connu des Japonais, il a été popularisé pour la première fois par la psychiatre Mieko Kamiya dans son livre de 1966 Ikigai ni tsuite – (生きがいについて – Sur le sens de la vie).

Lire aussi : Les raisons pourquoi la petite pervenche est-elle interdite en France ?

En complément :  Qu'est-ce que le stress, le rôle du CBD ?

Quelle est l’histoire de l’ikigai ?

L’origine du mot ikigai remonte à la période Heian (794 à 1185). Le professeur Akihiro Hasegawa a étudié le concept d’ikigai pendant de nombreuses années, publiant de nombreux articles de recherche sur le sujet.

Il pense que le « kai » vient en fait du mot japonais pour coquillage ou crustacé (). Pendant la période Heian, les coquillages étaient extrêmement précieux, souvent décorés à la main par des artistes et utilisés dans le cadre d’un jeu de correspondance de coquillages appelé « kai-awase » (貝合わせ). Seuls les riches pouvaient s’offrir ces beaux et précieux coquillages, c’est ainsi que le mot kai est littéralement devenu synonyme de valeur, d’intérêt, de bénéfice, etc.

Tomy Ferrandhez

Bonjour et bienvenue sur mon blog.  Je suis Tomy FerrandhezJe suis passionné par les minéraux, les activités physique  et le yoga détenteJe suis depuis tout petit très passionné par tout ceux-ciJe prends un grand plaisir à vous partager mes articles sur ces sujets.  J'espère que mes articles seront pertinents à vos yeux.